samedi 21 avril 2018

[roman 27] Sauve qui peut

J'ai enchaîné ma lecture avec le tome 12 du Journal d'un dégonflé de Jeff Kinney : 
Voici le synopsis : "Pour fuir l'agitation des fêtes de fin d'année, les Heffley ont décidé de passer Noël dans un club de vacances, au calme et au soleil.
Mais rien ne se déroule comme prévu et le paisible séjour en famille tourne à la catastrophe. Et pour Greg, les ennuis commencent dès l'aéroport…"

 Un tome très drôle ! Une diatribe contre les vacances familiales (précisons que l'adjectif familial gâte toutes les activités possibles : par exemple une soirée au restaurant  VS une soirée au restaurant familial !!). Ici la loi de Murphy fait des ravages et ces vacances tournent vite à la catastrophe... Pour une fois Greg n'y est (presque) pour rien ! La faute à la fatalité et à l'adjectif "familial" !
Dans ce tome vous trouverez la mer, le ciel bleu, la plage, un récif de corail, des oiseaux exotiques, une piscine, une grande piscine ... mais aussi des méduses, des coups de soleils, des accidents, une mygales, des pique-assiettes, des problèmes de bagages, des retards ...

vendredi 20 avril 2018

[roman 26] Double peine

voici le onzième tome du journal d'un dégonflé de Jeff Kinney :
Voici le synopsis : "Quelle pression sur les épaules de Greg ! Sa mère a décidé qu'il devait développer sa créativité et penser à son avenir...
Terminé, les jeux vidéo et le pop-corn devant la télé avec les copains. Elle ne le lâchera pas. Heureusement, Halloween approche et Greg a une super idée : il va faire un film d'horreur avec son copain Robert.
Sa mère cessera-t-elle de le harceler ? Rien n'est moins sûr, et ce film pourrait bien être la source de nouveaux ennuis..."

On retrouve avec plaisir Greg, sa famille, ses amis ... Greg et ses problèmes, sa flemme et surtout sa mauvaise fois. 
Cet épisode est placé sous le sceau de la créativité. On y trouve un film d'horreur, des oiseaux très hitchcockiens, de la musique, de la lecture, une fête ... et bien sûr le cochon domestique de la famille !

jeudi 19 avril 2018

[BD 11] Homo sapiens

Une bande dessinée de J. Malaterre et L. Malnati : 

Il s'agit de l'adaptation du scénario originel du film "Homo Sapiens" avec les scènes qui n'ont pas être filmées (par manque de moyens - pour la scène de la tempête par exemple). 
J'ai aimé retrouvé ce docu-fiction en livre, d'autant plus que je suis un mooc sur les origines de l'homme !
Une histoire décousue car il ne s'agit pas de l'histoire d'un individu mais d'une espèces sur des milliers d'années !

mercredi 18 avril 2018

[albums6 et 7] les sciences naturelles de Tatsu Nagata

Voici deux albums des sciences naturelles de Tatsu Nagata : 
 

Deux petits albums très intéressants pour en savoir plus sur les animaux. Avec des phrases simples et des dessins clairs, ces albums donnent des informations parfois amusantes mais toujours exactes sur les animaux.
A lire aussi bien par les plus jeunes que par les moins jeunes. 

mardi 17 avril 2018

[BD 10] L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur

Voici une BD de Séverine Gauthier et Clément Lefèvre : 
Voici le synopsis : "Épiphanie Frayeur est une petite fille qui grandit en même temps mais moins vite que sa peur. Ses cheveux sont constamment dressés sur sa tête. Elle a peur de tout, tout le temps. Cette peur une énorme masse noire qui prend différentes formes la suit partout, attachée à ses pieds comme son ombre. 
À l'orée de ses neuf ans, Épiphanie souhaite réussir à la dompter pour ne plus la subir. Au cours de cette quête, elle fait d'étonnantes rencontres toutes plus loufoques les unes que les autres : un psychiatre, un coiffeur, un chevalier sans peur et sans reproche, un dompteur de fauves, une voyante... Nouera-t-elle de nouveaux liens qui la rendront plus forte ?"

Une étrange histoire poétique et loufoque où l'on croise des personnages hauts en couleurs, le tout avec beaucoup de douceur autant dans l'histoire que dans le dessin. 
Bref, une belle lecture !

lundi 16 avril 2018

[album 5] Escargot rêve

Voici un album de Béatrice Fontanel et Céline Caneparo : 
Voici le synopsis : "C’est l’histoire qu’un escargot qui va son chemin, lentement, en nous faisant partager ses impressions. Car cet escargot-là parle, avec peu de mots certes et une syntaxe heurtée très drôle,mais il parle et il rêve, il regarde autour de lui, il éprouve des sensations… et il tombe amoureux. Commençant son périple sur des pierres mousseuses, il va traverser des décors improbables – et le livre – au cours d’une lente progression, s’élevant peu à peu vers l’objet de son amour : « l’escargot du ciel », la lune toute ronde qui monte elle aussi, toujours plus haut."

Une histoire étrange avec un escargot comme narrateur, un escargot amoureux de la lune. Une histoire lente écrite en peu de mots. 

dimanche 15 avril 2018

[nouvelles 2] Un curé d'enfer

Voici des racontars arctiques de Jorn Riel : 
Voici le synopsis : "Retour au Groenland ! Après La Vierge froide et autres racontars, Un safari arctique et La Passion secrète de Fjordur, Jorn Riel nous propose, cul sec, quelques nouveaux racontars burlesques qui nous ramènent chez nos amis trappeurs et chasseurs du Grand Nord."

Des histoires toujours aussi drôles, loufoques, hautes en couleurs !  Vous trouverez en pagaille un petit chasseur tristounet, un serpent géant, une puce voyageuse, une chienne intelligente et dévouée et l'écriture d'un chef d'oeuvre littéraire !