lundi 24 juillet 2017

114. Rodrck fait sa loi

Ma cent-quatorzième lecture est le deuxième tome du Journal d'un dégonflé de Jeff Kinney :
Voici le synopsis : "Pour Greg, la rentrée scolaire est presque une bonne nouvelle tellement ses vacances ont été horribles. Car il s'est passé un événement qu'il aimerait mieux oublier. Mais Rodrick, son grand frère, sait tout... et espère le taire chanter !"

J'ai bien apprécié ce deuxième tome, aussi amusant que le premier. Dans cet épisode, on trouvera donc un secret, un jeu de rôle, de l'argent de poche, des souvenirs de vacances, un grand-père et un spectacle d'élèves...

A lire après avoir acheté les fournitures de rentrée. 

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couverture et le bingo littéraire. 

dimanche 23 juillet 2017

113. La raison du plus fort

Ma cent-treizième lecture est un petit recueil de fables de La Fontaine :

J'aime beaucoup les fables de La Fontaine et j'ai tout particulièrement apprécié ce petit recueil regroupant quelques unes de mes fables préférées mais qui m'a aussi fait découvrir quelques fables que je ne connaissais pas encore.

Cette lecture compte pour le challenge du bingo littéraire.
Et comme c'était pour la case "lecture en plein air", voici une photo :

mardi 18 juillet 2017

112. le chat qui donnait un coup de sifflet

Ma cent-douzième lecture est le dix-septième tome de la saga "le chat qui..." de Lilian Jackson Braun :

Voici le synopsis : "Lorsque les résidents du comté de Moose montent à bord de la vieille locomotive à vapeur - la célèbre machine n°9 - pour son voyage inaugural, personne ne se doute que cette première excursion sera aussi la dernière. Parmi les voyageurs se trouvent Jim Qwilleran et ses deux chats siamois, Koko et Yom Yom. Mais, dès le lendemain, le propriétaire de la locomotive, Floyd Trevelyan, disparaît avec les millions appartenant aux clients de sa banque. Tandis que la police recherche le fugitif et sa séduisante secrétaire, Qwilleran affronte une nouvelle énigme ; pourquoi Koko se prend-il d'un soudain intérêt pour certaines œuvres littéraires et se met-il à voler des stylos noirs ? Gageons que Qwilleran et ses chats détectives mèneront à bien cette nouvelle aventure et que Koko saura donner le coup de sifflet dissipant la fumée qui entoure le mystère."

Cet épisode nous plonge dans l'univers du chemin de fer et des trains à vapeur, mais aussi dans celui des finances et de la construction. En effet : l'intrigue policière tourna autour d'un scandale financier et de la disparition d'un directeur de banque amateur de trains, mais l'histoire s'axe également autour de Jim Qwilleran et de Polly qui fait construire une maison. Cette construction est source d'un stress incessant pour la bibliothécaire et donc un souci pour notre héros car l'humeur de son amie en est très affectée.Il y a aussi prolifération de chats : outre les fameux Koko et Yom-Yom, Bootsie et Voyou occuperont aussi leur place. Dans cet épisode on rencontrera aussi un chien, une panne de courant, une pièce de Shakespeare avec des extraterrestres, dune pyramide, une chouette et une rieuse exubérante  ... 
Dans cet épisode Yom-Yom et surtout Koko s'intéresseront  au chantier, au stylo feutre noir et au prénom Hermia et aux histoires avec un lion ... à Qwilleran (et à vous) de deviner la clef de l'énigme avec ces indices. 

A lire à l'ombre d'un verger. 

PS : cette lecture compte le challenge du bac et pour le jeu des 7 familles ( avec les épisodes précédents) et le bingo littéraire (d'où la photo avec le passage contenant le mot "été"). 



lundi 17 juillet 2017

111. Carnet de bord de Greg Heffley

Ma cent-onzième lecture est le premier tome du "Journal d'un dégonflé" de Jeff Kinney :
Voici le synopsis : "Greg a 12 ans, un grand frère musicien qui lui fait des blagues, un petit frère qui le colle, un copain qu'il supporte histoire de ne pas être seul, des problèmes avec les filles qui pouffent à longueur de journée, des parents qui ne comprennent jamais rien à ce qu'il demande...
Un jour sa mère lui offre un journal intime, que Greg rebaptise en carnet de bord."

J'avais envie de lire ce livre depuis quelques temps. Je l'ai lu d'une traite. C'est une lecture facile et très distrayante !
Dans ce "carnet de bord" (car ce n'est en aucun cas un journal intime, mais bien un carnet de bord... 😆 ), vous trouverez un ado égoïste, de la muscu, des jeux vidéo, du théâtre, de la neige, des cadeaux de Noel plus ou moins réussis, de la BD, un fromage, et de l'amitié !

A lire en prenant un goûter pour régresser tranquillement. 

PS : Cette lecture compte pour le challenge ultime young adulte, le bingo de l'été et le cocktail sumer challenge. 

dimanche 16 juillet 2017

110. A la dérive

Ma cent-dixième lecture est le septième tome de CHERUb de Robert Muchamore : 

Voici le synopsis : "James est injustement tenu pour responsable de l'échec d'une mission d'infiltration dans le milieu des trafiquants d'armes russes, marquée par la mort violente de deux agents. Menacé d'être renvoyé de Cherub, persuadé d'avoir été trahi et désavoué par tous, il doit lutter pour établir son innocence. Pendant ce temps, sa soeur Lauren est envoyée en mission en solo pour la première fois."

J'ai bien aimé ce tome qui change un peu des précédents. Là, ce n'est pas seulement la mission le coeur de l'histoire mais ses conséquences, ses retombées. Et les relations entre les personnages évoluent dans cet épisode. J'ai aussi beaucoup apprécié l'un des thèmes choisis : l'esclavage moderne. Une réalité que les adolescents (et les adultes) ignorent trop souvent. 

PS : une lecture qui compte pour le Cocktail Summer Challenge. 

samedi 15 juillet 2017

109. Secrets et présages

Ma cent-neuvième lecture est le troisième tome des "Folles aventures d'Eulalie de Potimaron" d'Anne-Sophie Silvestre et Amélie Dufour : 
Voici le synopsis : "« - Y allons-nous ? Philippe mit son cheval au galop, le mien suivit. Le roulement des sabots sur le plancher du pont, l'obscurité, le vent de la nuit dans le visage. Ventrebleu, que cette traversée fut magnifique ! » 
À Saint-Cloud, la tranquillité n'est plus qu'un souvenir. Monsieur, frère du Roi, est revenu de guerre. Malgré la gaieté qui règne, Eulalie et Philippe sont préoccupés : Marie-Louise et le Dauphin seront-ils libres de s'aimer un jour ? Ils interrogent astrologues, mages et voyantes... Les présages sont choses dangereuses. Est-il sage de jouer avec le futur ?"

J'ai dévoré ce troisième volet dans lequel on peut trouver de l'escrime, une fête, un jardin illuminé, un médecin, une mule, une chevauchée nocturne, des prédictions, un duel, un baiser...

A lire assise au pied d'un arbre. 

PS : cette lecture compte pour le bingo de l'été. 

vendredi 14 juillet 2017

108. Nour et le peuple des loups

Ma cent-huitième lecture est un roman jeunesse de Michel Piquemal et Emmanuel Roudier : 

Voici le synopsis : "7 000 ans avant J.-C.  Jeune chasseur, Nour promet à un voyageur blessé d'aller rendre à son peuple le lourd sac de sel qu'il transporte. Nour découvre alors une vie différente : élevage, agriculture et même domestication du loup."

J'ai dévoré ce petit roman d'une seule traite : l'histoire est bien racontée et les illustrations sont douces. 
J'ai beaucoup aimé le personnage de Nour auquel on peut facilement s'identifier. Ce jeune chasseur va passer quelques mois dans un village pratiquant l'agriculture et l'élevage. Un mode de vie radicalement différent qui présente beaucoup d'avantages mais aussi son lot d'inconvénients.

A lire en caressant son animal de compagnie (chien, chat , lapin, tortue ... comme vous préférez).

Cette lecture compte pour le bingo littéraire de l'été. 

jeudi 13 juillet 2017

107. Seuls

Ma cent-septième lecture est une BD de Fabien Velhmann et Bruno Gazzotti : 


Voici le synopsis : "Dans une ville dont les habitants ont mystérieusement disparu, cinq enfants vont devoir apprendre à se débrouiller... seuls."

J'ai bien aimé ce premier tome. Certes l'histoire démarre lentement, mais j'ai apprécié que les auteurs prennent le temps de planter le décor, de créer une atmosphère et de présenter les personnages. 
Il s'agit donc de 5 enfants ne se connaissant pas et qui se retrouvent seuls dans une ville déserte, brutalement vidée de tous les habitants. Pourquoi ? Comment ? Ce phénomène est-il limité à la ville ? 
J'ai donc vraiment envie de lire la suite !


mercredi 12 juillet 2017

106. Océano

Ma cent-sixième lecture est un album d'Anouk Boisrobert et Louis Rigaud :
Voici le synopsis : "A bord d'Océano, notre grand voilier à coque rouge, toutes voiles hissées, nous quittons le port pour une longue expédition autour du monde. Mer et ciel seront chaque fois différents, du grand bleu au grand blanc en passant par les jours de tempête et les couchers de soleil. Mais sous les mers, que de surprises, de frémissements et de couleurs !"

Un joli livre pop'up très bien illustré avec une histoire toute douce. 

PS : Cette lecture compte pour le bingo de l'été et le cocktail summer challenge !

mardi 11 juillet 2017

105. L'enfer des crocodiles

Ma cent-cinquième lecture est une autobiographie de Freddy Boller : "Ngandu Mabé, l'e,nfer des crocodiles"


Freddy Boller était banquier avant de devenir chasseur de crocodiles professionnel dans la région du Congo.

Je suis entrée en possession de livre vraiment par hasard. Il trainait dans ma PAL depuis des années et cela faisait quelques temps que je me disais que je devrais le lire. Voilà qui est fait.
C'était une lecture plutôt agréable. Le livre est bien organisé : tout commence avec une interview et la décision de l'auteur d'écrire son livre et l'origine de sa passion pour la chasse aux crocodiles. Ensuite, il présente les différentes espèces de crocodiles puis les récits de ses sessions de chasse.
A l'exotisme de l'Afrique, les dangers de la chasse, s'ajoute que ce récit se déroule à l'époque de l'indépendance du Congo. Il faut donc replacer ce livre dans le contexte des années soixante et ne pas (trop) s'offusquer des (nombreuses) touches de colonialisme et de paternalisme racial que l'on peut y trouver.

A ne pas lire avant de se baigner dans une rivière ou un lac. 

PS : Une lecture qui compte pour le challenge "à chacun son époque" et le challenge des chiffres



samedi 1 juillet 2017

104. Sang pour sang

Ma cent-quatrième lecture est le sixième tome de CHERUB de Robert Muchamore : 

Voici le synopsis : "James Adams, sa soeur Lauren et Kyle Blueman, son meilleur ami, font équipe pour infiltrer la Milice de libération des animaux, un groupe clandestin extrémiste qui, au nom de la lutte contre les expérimentations animales, n'hésite pas à utiliser des méthodes ultraviolentes.

Encore une fois, j'ai beaucoup aimé ce tome, que j'ai dévoré. Cette fois, c'est le thème de la maltraitance animale qui est au coeur de l'intrigue. Un thème bien choisi pour un roman jeunesse. Et puis, encore le terrorisme (hélas) et l'engrenage qu'il y a à entrer dans un groupuscule radical.. Avec en plus, le thème de l'homosexualité en toile de fond.  Dans ce roman, on trouvera un savant mélange de scènes mignonne avec un petit chiot adorable et d'extrémisme violent...

A lire avec un animal de compagnie à ses côtés ou pas. 

PS : Cette lecture compte pour le bingo de l'été

vendredi 30 juin 2017

103. la bibliothèque des coeurs cabossés

Ma cent-troisième lecture est un roman audio de Katarina Bivald : 
Voici le synopsis : "Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. 
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. 
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…"

J'ai adoré : un roman feel good vraiment agréable. Malheureusement, ce roman donne très très très envie de lire beaucoup d'autres livres ... et j'ai du dresser une liste de lecture issue de cette histoire vu le nombre d'ouvrages abordés et /ou recommandés dans l'histoire. Heureusement, j'en avais déjà lu quelques uns. 
Me voici donc avec une toute nouvelle wish list .... C'est un donc un livre à ne lire que si l'on a le temps de lire ensuite d'autres livres ! Sinon, gare à la frustration!

A lire à l'ombre d'un grand chêne. 

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le bingo de l'été. 


jeudi 29 juin 2017

102. Le chat qui jouait aux dominos

Ma cent-deuxième lecture de l'année est le seizième épisode du chat qui ... de Lilian Jackson Braun : 
Voici le synopsis : "Un séjour dans une île en apparence paisible peut être éprouvant. C'est ce que Qwilleran, Koko et Yom Yom vont découvrir en s'installant à Pear Island, autrefois connue sous le nom de Breakfast Island. Après l'explosion d'un canot à moteur, une intoxication alimentaire à l'hôtel, une noyade dans la piscine, Qwilleran commence à se poser des questions. Quelqu'un peut-il être assez fou pour commettre un meurtre ? Qwilleran et les chats pourront-ils découvrir l'identité du meurtrier avant de devenir eux-même victimes d'un maniaque ? Koko apprend à jouer aux dominos et c'est grâce à la numérologie que, petit à petit, la vérité apparaîtra. Avec Koko et Yom Yom sur la scène du crime, pariez que les mystérieux événements de Breakfast Island seront bientôt dévoilés."

Comme d'habitude, je me suis plongée dans les aventure de Qwilleran (et de Koko) avec délices ! Comme d'habitude, rien de trépident, ici toute l'enquête se mène à un rythme serein, même si les choses s'accélèrent un peu à la fin. Et l'on savoure chaque instant de l'épisode. 
Dans cet épisode, vous trouverez : une île possédant plusieurs nom, des chats en pagaille, quelques lapins et des chasseurs de lapin, un station balnéaire, de la musique, un espion, de la piraterie, un phare au passé mystérieux, de l'orage, une jeune fille en détresse, une riche famille, ... et bien sur des dominos !

A lire un soir de pluie ou lors d'un beau coucher de soleil. 

PS : cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons, le challenge des 12 thèmes, le challenge des chiffres et le bingo de l'été. 

mercredi 28 juin 2017

101. Le grand méchant renard

Ma cent-unième lecture est une BD de Benjamin Renner :
Synopsis : Un renard chétif tente de se faire une place de prédateur face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle. Il a trouvé une stratégie : il compte voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les manger.

J'ai dévoré cette bande dessinée, que j'avoue avoir découvert grâce à la bande annonce de l'adaptation filmique. 
Un vrai moment de bonheur de de rire. 

A lire absolument !

Cette lecture compte pour le bingo de l'été.  

mardi 27 juin 2017

100. Les reines de France

Ma centième lecture est un documentaire historique de Caroline Charron : 
Les reines de France ambitieuses ou potiches, intrigantes ou femmes d'Etat, présente près de 40 souveraines et favorites, qui ont joué un rôle déterminant dans l'histoire : Aliénor d'Aquitaine, Blanche de Castille, Berthe au Grand Pied, Catherine de Médicis, Anne d'Autriche, Marie-Antoinette, Joséphine, etc...

J'ai beaucoup aimé ce livre, on y trouve non pas toutes les reines mais les plus marquantes, celle au destin extraordinaires : les cruelles, les assassines, les malheureuses, les répudiés, les décapitées, les exilées ...
A travers cet ouvrage, j'ai beaucoup appris sur l'histoire de France que finalement je connais assez mal !

Un livre à lire en prenant son temps. 

PS : cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le bingo de l'été

99. Ce qu'il advint au sauvage blanc

Ma quatre-vingt-dix-neuvième lecture est un roman de François Garde : 

Voici le synopsis : Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d'Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l'a recueilli. Il a perdu l'usage de la langue française et oublié son nom. Que s'est-il passé pendant ces dix-sept années ? C'est l'énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l'homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu'on surnomme désormais le « sauvage blanc ».

J'ai vraiment aimé cette lecture qui m'a fait me poser beaucoup de questions. Sur la véracité des faits évoqués tout d'abord mais aussi et surtout sur notre société, sur les bienfaits de la civilisation, sur l'application d'une générosité qui ne prend pas en compte la liberté de l'autre, sur l'ethnographie ....
Dans ce roman vous trouverez donc un matelot abandonné en Australie, une tribu d'aborigène, un bon samaritain, des scientifiques, des femmes, beaucoup de lettres, une indicible expérience, des tatouage, l'importance de l'eau, ...

Voici quelques citations : 
"Qui aurait le cœur de renvoyer un évadé dans sa prison --- prison si perverse et cruelle que le prisonnier ne la perçoit plus ?"
"Une idée étonnante me vint: et si je m'étais trompé dès le début? Et si la bonne décision avait été, que cela plaise ou non au gouverneur, de louer un bateau et de faire déposer Narcisse sur la plage où cette histoire a commencé?"
"S'il répondait à mes questions, il se mettait dans le danger le plus extrême. Mourir, non pas de mort clinique, mais mourir à lui-même et à tous les autres. Mourir de ne pas pouvoir être en même temps blanc et sauvage."
"Qu'est-ce qu'un sauvage ? Et si Narcisse était devenu complètement sauvage, quel jour et à quelle heure est-il redevenu civilisé ? Que nous apprend son apprentissage sur le fait même d'apprendre ? Et lequel de nous deux est l'apprenti ?"

A lire tranquillement, peut -être au bord de la mer en écoutant le ressac des vagues, ou par une chaude journée. 

PS : Cette lecture copte pour la coup e des 4 maison, le challenge du grand bac et le bingo de l'été. 

lundi 26 juin 2017

98. Pourquoi ? Comment ? les arts

Ma quatre-vingt-dix-huitème lecture est un livre de culture général de Guy Solenn :

Un livre qu'une collègue et amie m'avait offert il y a longtemps et que je me suis enfin décidée à lire.
On apprend plein de petits trucs et d'anecdote ....

A lire petit à petit, page après page ...

dimanche 25 juin 2017

Hermione sort de ce corps !

Voici un article concernant la coupe des 4 maisons pour l'item "Hermione sort ce corps" afin d'indiquer les 100 lectures effectuées lors ce challenge.

Pour les bandes dessinées :
 _ La série Aquablue avec 16 tomes :  dont voici les liens ves les articles  :
tomes 1 et 2,  tomes 3 et 4,  tomes 5 à 8, tomes 9 à 11, tomes 12 à 15 
_ les deux tomes de la série "Monster club" : tome 1 et tome 2

_ La série "Trolls de Troy" et ses 22 tomes :
voici quelques articles : tomes 4 à 6,  tome 7, tome 8, tomes 9 et 10, tome 11, tomes 12 et 13, tome 14, tomes 15 à 19, tomes 20 à 22

Voilà qui devrait bien faire pour les 30 BD demandées (et j'en ai lu plus)

_ Pour les romans (ou associés) :
Au mois de Septembre : 2 romans : Divergente 1 et Meurtres en soutane
Au mois d'Octobre : 5 romans (=> total 7) Le voyage de l'éléphant, Un écho lointain, la couleur de la haine, l'ombre maudite, Divergente 2
Au mois de Novembre :8 romans ( => Total : 15) Divergente 3, Veuf, Journal d'un tueur sentimental, Enfant de la jungle, "Tom, pette Tom, tout petit homme, Tom", Le lézard noir, Manolito, Cochon rouge
Au mois de Décembre : 10 romans ( => total 25 )Au pays des hommes blancs, Promesse, La sélection, L'élite, L'élue, L'épidémie, La mort en talons aiguilles, Le chant du troll, La troisième vengeance de Robert Poutiffard , Au bord de la ville,
Au mois de Janvier : 9 romans ( => Total : 34) La double disparition, 100 jours en enfer, Le chat qui allait au placard, L'écorchée, Les enfants de la liberté, Des murmures dans la nuit, L'expédition polaire à bicyclette, L'affaire Alistair, la nostalgie heureuse,
Au mois de Février : 7 romans (=>Total : 41)  Trafic, Super Manolito, Nature extrême, L'empreinte de la lune,  Raisons et sentiments, La mécanique du coeur, Coeur de loup
Au mois de Mars : 8 romans ( => Total : 49) Le retour d'Ulysse, le mystère des pavots blancs, Nos étoiles contraires, L'ainé, DojnaaArizona MaxMa vie de pingouinLe miroir se brisa
Au mois d'Avril : 12 romans et 1 pièce de théâtre (=> Total : 62) le caveau de familleLe secret de l'éventailLancelot du LacLégendes de la merLa guerrière oubliéeitinéraire d'enfanceA nous deux Versailles, L'oeil du loupL'énigme du message perdu, Ariane contre le MinotaureDes fleurs pour AlgernonLe serment + Polyeucte
Au mois de Mai : 10 romans ( => Total : 72) Ca peut pas rater, Le choix d'aimer, Le roi de fer,  Complètement CraméLa répétitionChute librel'appel du fond des tempsMiss Pérégrine et les enfants particuliers 1Odd et les géants de glaceLe crime du comte Neville

Au moins 70 lectures (essentiellement des romans) dans l'année

J'ai donc bien validé (et largement car je n'ai pas tout compter) mes 100 lectures dans l'année poudlardesque et je valide donc l'item "Hermione sort de ce corps"

94 à 97 : Aquablue

Ce ci est u article de rattrapage car je ne crois pas avoir écrit quoique ce soit sur les derniers tomes de la série Aquablue;
J'ai donc lu les tomes 12à 15 de cette saga qui s'est terminée ... enfin non, qui n'est pas terminée... Et 'est là le drame, je dois attendre pour lire les épisodes suivants ! (D'autant que la médiathèque n'a pas encore acquis le tome 16)
Dans ces tomes, on apprends que certaines espèces terriennes viendraient d'Aquablue et que l'humanité a évolué grâce aux peuples d'Aquablue (à l'origine de la légende de l'Atlantide). Et c'est donc l'occasion pour les foules de vouloir "retourner" sur la planète de leurs origines ... fanatiques religieux, personnes en désespérance ou froids calculateurs voulant exploiter les ressources de cette planètes. D'ou des frictions, des conflits et bien pire encore ... Et si tout cela n'était qu'un stratagème de la part de quelques personnages peu scrupuleux ...


  

93. La petite communiste qui ne souriait jamais

Ma quatre-vingt-treizième lecture est un roman de Lola Lafon : 

Voici le synopsis : "Retraçant le parcours d'une fée gymnaste, qui, dans la Roumanie des années 1980 et sous les yeux émerveillés de la planète entière, vint, en son temps, mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records, ce roman est le portrait d'une enfant, puis d'une femme, évadée de la pesanteur, sacralisée par la pureté de ses gestes et une existence intégralement dévolue à la recherche de la perfection. En mettant en exergue les dévoiements du communisme tout autant que la falsification, par les Occidentaux, de ce que fut la vie dans le bloc de l'Est, ce récit, lui-même subtilement acrobate, est aussi une passionnante méditation sur l'invention et l'impitoyable évaluation du corps féminin."

Je dois avouer mon inculture totale en ce qui concerne le sport, les JO en général et la gymnaste Nadia Comaneci en particulier. J'ai donc énormément appris grâce à ce livre et j'ai même pris le temps de regarder des vidéos de quelques compétitions olympiques ...
Pour le reste j'ai été assez déçue par ce roman dont j'avais beaucoup entendu parlé : j'ai trouvé que ce roman manquait de rythme, et je n'ai pas pu m'identifier à l'un des personnages. De plus j'ai eu du mal avec la dureté de ce monde du sport de haut niveau : sa dureté, sa misogynie, son jeunisme ....
Bref, une lecture que je me suis forcée à finir !

samedi 24 juin 2017

92. Les survivants

Ma quatre-vingt-douzième lecture est le cinquième tome de CHERUB de Muchamore : 

Voici le synopsis : "Les agents de Cherub mettent au jour d'étranges liens entre le groupe écoterroriste Sauvez la Terre et une secte apocalyptique aussi puissante que secrète, les Survivants, dont le quartier général futuriste, baptisé l'Arche, se trouve au coeur de l'outback australien. James et sa jeune soeur Lauren sont envoyés en Australie pour une mission d'infiltration."

Une cinquième aventure de James le conduit en Australie, pour infiltrer une secte. Heureusement que l'enseignement à CHERUB l'a préparé à affronter les conditions de vie spartiates de la communauté : absence de biens matériels, manque de sommeil, alimentation non équilibré, sports à outrance et de châtiments corporels ...
Ce que j'ai bien aimé c'est la présentation du lavage de cerveau que fait subir la secte à ses membres. Un lavage de cerveau à base de sports, de sourire, de chaleur humaine puis d'isolement social et d'épuisement physique. Et puis, la présentation de quelques magouilles financières ... 
Bref, j'ai dévoré cet épisode et j'ai déjà emprunté le suivant. 

vendredi 23 juin 2017

91. les poisons de la couronne

Ma quatre-vingt-onzième lecture est le tome 3 des "Rois maudits" de Druon : 

Voici le synopsis : "Tous maudits, jusqu'à la septième génération !" : telle est la funeste malédiction que le chef des templiers, depuis les flammes du bûcher, lance au visage de Philippe le Bel, roi de France. Nous sommes en 1314 et la prophétie va se réaliser : pendant plus d'un demi-siècle, les rois se succèdent sur le trône de France, mais n'y restent jamais bien longtemps. D'intrigues de palais en morts subites, de révolutions dynastiques en guerres meurtrières, c'est la valse des rois maudits...

Encore un tome que j'ai dévoré et savouré. Je suis accro à cette saga ! 
Dans cet épisode vous trouverez : un roi nouvellement veuf, un toute jeune reine de France, de la clémence, de la haine, des complots, des trahisons, des femmes enceintes, une révolte, un empoisonnement, un mariage secret ... Bref de quoi tenir en haleine !

A lire, absolument !

jeudi 22 juin 2017

90. la robe bleue d'Hélène

Ma quatre-vingt-dixième lecture est un roman audio de Jean Mouchel : 

Voici le synopsis : "Hélène, jeune femme qui rêvait d'amour absolu, se range à l'avis de ses parents et consent à épouser Nicolas, un " beau parti " qu'elle connaît à peine. Deux mois plus tard, c'est la mobilisation générale, Nicolas est envoyé sur le front et bientôt fait prisonnier. Hélène se retrouve seule, confrontée aux lourds travaux de la ferme. Le pays est occupé et l'armée allemande l'oblige à héberger des officiers.
Ceux-ci se succéderont sous son toit, à son grand désarroi, mais sans qu'elle ne puisse y faire grand-chose. Puis survient Hans, si différent des autres."

J'ai pris ce livre à la médiathèque un peu par hasard. Avec l'appellation "roman du terroir" j'avais quelques préjugés mais je me suis dit que je ne risquais rien à essayer. Et quelle belle découverte. J'ai adoré cette histoire, celle d'une femme qui prend son destin en main ! 
Dans ce roman, on trouvera : un mariage de raison, une passion, le travail à la ferme, des génisses, un vieil oncle, l'occupation allemande, les réfractaires au STO, un soupçon de résistance, un prisonnier, du courrier, un boiteux, ...

A lire au calme. 

89. Un heureux évènement

Ma quatre-vingt neuvième lecture est un roman de Eliette Abécassis : 

Voici le synopsis : " Désormais ma vie ne m'appartenait plus. Je n'étais plus qu'un creux, un vide, un néant. Désormais, j'étais mère. " E. A.
Violent, sincère, impudique, le nouveau roman d'Eliette Abécassis brise les tabous sur la maternité, cet " heureux événement " qui n'est peut-être qu'une idéologie fabriquée de toutes pièces.

J'ai choisi ce roman pour répondre à une contrainte d'un challenge... et si certains passages m'ont beaucoup plu, l'ensemble m'a laissé une impression très mitigée. Je ne suis pas arrivée à m'identifier à l'un des personnages et je n'ai pas du tout la même vision (fort heureusement) de la maternité ou de la parentalité. 
Un point positif : ce livre se lit assez vite, même sans engouement. 

A ne pas lire si vous attendez un enfant !

dimanche 4 juin 2017

88. La reine étranglée

Ma quatre-vingt-huitième lecture est un roman historique, c'est le deuxième tome des rois maudits de Druon : 

    Voici la quatrième de couverture : "Faisant suite au Roi de fer, La Reine étranglée commence au lendemain même de la mort de Philippe le Bel. Un prince de faible caractère, Louis X le Hutin, dont l'épouse Marguerite de Bourgogne est emprisonnée pour adultère, succède à un monarque exceptionnel. Tandis que la Chrétienté attend un pape et que le peuple meurt de faim, les rivalités, les intrigues, les complots vont déchirer la cour de France et conduire barons, prélats, banquiers, et le roi lui-même, au fond d'une impasse dont ils ne pourront sortir que par le crime."

    J'ai dévoré ce deuxième tome avec le même plaisir que le premier. Tout d'abord, c'est vraiment bien écrit ! Ensuite, les personnages sont tous méchants, mais vraiment, et si jamais on s'attache à l'un d'eux, il se révèle rapidement tout aussi pourri que les autres. 
L'essentiel de l'intrigue de ce tome tourne autour du désir du roi d'être libéré de son mariage désastreux ...  Il espère une annulation qui tarde à venir ... et s'il existait un autre moyen, plus simple, plus définitif, pour mettre fin à un mariage, il serait alors libre de prendre une nouvelle épouse. A cela s'ajoute le "duel" que ce livre Charles de Valois, l'oncle du roi, et Marigny, qui est en quelque sorte un premier ministre. Tout les oppose : Charles de Valois est un noble qui aspire à retrouver les traditions ancestrales et qui vit à crédit, rêvant toujours d'une meilleure position; Marigny est issu de la bourgeoisie qui gère et son argent et le trésor avec rigueur et qui est pour les réformes dans le royaume. 
      Dans cet épisode, vous trouverez : une reine, un roi, un oncle envahissant, un ministre omnipotent, des cardinaux, un voyage en Italie, une belle lingière, un sacre, une belle princesse, un jeune banquier, la famine...

A lire à l'ombre de vieilles pierres, au bord d'un château en ruine.

PS : cette lecture compte pour le challenge des couverture et la coupe des 4 maisons. 

samedi 3 juin 2017

87. Clara au pays des mots perdus

Ma quatre-vingt-septième lecture est un roman de Jean-Yves Loude : 
Voici le synopsis : "Clara a passé jusqu'à présent tous ses étés avec son grand-père. Sauf que maintenant le vieil homme est atteint de la maladie d'Alzheimer. Qu'à cela ne tienne, elle l'accompagnera dans son "hôtel club", réservé aux passagers que les mots quittent et dont le comportement se trouble. Cet aventurier n'a-t-il pas gardé secret tout pan de sa vie? Et si ces ultimes moments de complicité lui permettaient de percer le mystère qui pèse sur la famille? A la résidence les Myosotis, il existe d'autres moyens pour communiquer avec ceux qui ont égaré la parole. Elle se promet de faire la clarté sur le passé de son grand-père. Ne s'appelle-t-elle pas Clara?"


Une lecture agréable avec des personnages attachants : Clara, adolescente, qui préfère passer du temps avec son grand-père à passer des vacances au soleil; le grand-père, bougon et perdu dans ses souvenirs d'aventurier amoureux; les employées, chaleureuses et pleines d'énergie ... 
Toute l'histoire tourne autour de l'Alzheimer  et cela est parfois un peu pesant car certains passant sont trop didactiques, un peu démagogique même, mais dans de nombreux chapitre la maladie est abordée avec douceur. A cela, on ajoute un secret de famille que Clara est bien décidée à élucidée avant que la mémoire du grand-père ne s'en aille dans le pays d'A. Car la maladie d'A vole la mémoire, vole les mots, vole les gens peu à peu. 
Un roman jeunesse sympathique sur un sujet assez grave. 

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertures et la coupe des 4 maisons. 

vendredi 2 juin 2017

un peu de vocabulaire #22

Aujourd'hui un mot qui m'a intrigué et que j'ai trouvé assez joli. 
Le chien-assis est une lucarne se trouvant sous les toits à faible pente. C'est très souvent une fenêtre carrée. 

jeudi 1 juin 2017

le ciel lui tombe sur la tête


Comment dire ... Arkk ou berkkk

Une énorme déception. Les dessins sont sans finesse et l'histoire ... pfffff
Tellement pénible à lire que j'ai abandonné en cours de route !

mardi 30 mai 2017

84 à 86 : Trolls de Troy

Mes quatre-vingt-troisième, quatre-vingt-quatrième et quatre-vingt-cinquième lectures sont les trois derniers tomes de la saga Trolls de Troy de Christophe Arleston et Jean-Louis Mourier :
 
J'ai apprécié ces trois derniers tomes où l'on retrouve l'ambiance du début de la saga. Avec une petite préférence pour le dernier tome dans lequel on nous raconte un épisode de l'enfance de Waha (et de Roken). 

Tome 20 : L'héritage de Waha : La mère biologique de Waha ayant disparu (et vous savez comment si vous avez les tomes précédents), Waha hérite de la maison de plaisir que celle-ci dirigeait. Une maison ... C'est justement ce que son fiancé n'arrive pas à lui construire !
Tome 21 : L'or des trolls : la rivière qui passe à proximité du village troll se trouve être aurifère... C'est la ruée vers l'or au grand dam des trolls qui voient leur forêt peu à peu dévaster. Il leur faut réagir !
Tome 22 : A l'école des trolls : la très jeune Waha, le jeune Roken ... participe à une sortie scolaire avec le vieux maître troll... Mettez ensemble 4 trollitons troublions et un vieux trolls légèrement gâteux ... de quoi rendre cette sortie imprévisible. 


lundi 29 mai 2017

83. Le crime du comte Neville

Ma quatre-vingt-troisième lecture est un livre audio, un roman d'Amélie Nothomb : 


« Ce qui est monstrueux n'est pas nécessairement indigne. »

Un court roman audio que j'ai vraiment pris plaisir à écouter. Le comte de Neville est la proie de la fatalité-comme dans une tragédie antique- depuis qu'une voyante lui a prédit qu'il allait tuer un de ses inviter. Un crime d'autant plus odieux que le comte a placé l'art de recevoir comme le but ultime de son existence. a cela s'ajoute le personnage de sa fille cadette, Sérieuse, taciturne, renfermée... à moins qu'elle ne soit tout simplement éteinte, vide, creuse ...

Outre l'ambiance qu'elle sait si savamment créer, ce que j'adore dans les romans d'Amélie Nothomb ce sont les prénoms : Oreste et Electre ... et Sérieuse. 
Pour ce qui est de l'ambiance, c'est un véritable univers de conte : un vieux manoir (ou petit château) un peu branlant au milieu d'une grande forêt ancestrale et une voyante qui cueille des champignons au milieu de la nuit. Ajouter à cela un drame familiale qu'il a fallu taire, une grande histoire d'amour qui ne se pavane pas dans l'intrigue mais reste discrète, sereine, comme un pilier sur lequel les personnages peuvent s'appuyer. 
Ce que j'aime moins, c'est la fin des roman d'Amélie Nothomb, que je trouve toujours un peu précipitée. 

A écouter lors aux abord d'une forêt. 

PS : Cette lecture comte pour le challenge des couvertures, la coupe des 4 maisons, et le challenge des chiffres. 

dimanche 28 mai 2017

82. Les contes nature de la petite salamandre

Ma quatre-vingt-deuxième lecture est un recueil de conte d'Amélie Sandre :
Il s'agit de 26 petits contes mettant en scène la nature et les animaux. Deux doubles pages par conte, avec de très belles illustrations. Un livre plein de douceur, de poésie ...
J'ai vraiment pris plaisir à les lire soir après soir à mon fils. Je les relirai encore. 
PS : cette lecture compte pour le challenge des couvertures et la coupe des 4 maisons. 

samedi 27 mai 2017

78 à 81 : Trolls de Troy

Mes soixante-dix-huitième, soixante-dix-neuvième, quatre-vingtième, quatre-vingt-et-unième et quatre-vingt-deuxième lectures sont 5 albums de la saga Trolls de Troy



Il arrive de bien étranges choses dans le village Troll ... Voici que le monde entier a été agrandi .. à moins que ce soit le village et tous ses occupants qui aient été réduits. Waha, accompagnée de son père et de son fiancé, décide de partir chercher l'humain resposable de cela pour que tout retrouve sa taille normale ! J'ai bien aimé ce double épisode, on retrouve certains personnages déjà croisés, on se retrouve à Eckmül, et certains trolls seront enchantée ..

Dans l'épisode 17, Waha se retrouve piégée dans le corps d'une humaine - un intello à lunette un peu ronde- tandis que celle-ci se retrouve dans le corps de Waha. Cet échange de personnalité trouble autant les deux intéressée que leur entourage et le comportement "humain" de Waha ( qui se lave ) commence à donner faim à ses compagnons trolls. Tandis que le comportement sauvage de Kyrlande risque la faire déclarée folle, bonne à enfermée. Il faut qu'elles trouvent rapidement comment redevenir elles-mêmes et pour cela, il faut trouver l'humain dont le pouvoir est à l'origine de cet échange. 
Dans ce 18ème épisode, Pröfy arrive enfin à construire une maison, étape indispensable s'il veut épouser Waha- mais elle s'écroule lors de la crémaillère... Et Pröfy sombre dans une profonde déprime !
Dans ce 19ème épisode, Waha rencontre le prince Sharmand, plus un demi-dieu qu"un humain car il est indestructible ( il ne peut ni brûler, ni être manger, ni se noyer ...). Il tombe fou amoureux de Waha. Prince Sharmand est également le fils du Père Grommël qui distribue les cadeaux aux enfants sages. aussitôt les trollitons réclament également des cadeaux !

Hormis ce dernier album, j'ai vraiment aimé les autres, on retrouve ce qui faisait toute la saveur de la série à ses débuts et ça fait du bien !