mercredi 23 août 2017

136. Hollow city

Ma cent-trente-sixième lecture est le deuxième tome de la saga "Miss Peregrine et les enfants particuliers" de Ransom Riggs : 

Voici le synopsis : "Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !"


J'ai adoré ce deuxième épisode qui m'a tenu en haleine jusqu'aux dernières pages ! J'ai hâte de lire la suite ... 
Les personnages sont de plus en plus attachants, et le monde des particuliers se dévoile peu à peu, même s'il s'agit d'un monde qui tombe en lambeaux et se meurt sous les attaques des Estres et des Sépulcreux. 
Dans cet épisode vous trouverez donc : de la navigation, un trajet en train, de l'équitation, un palais de glace, une refuge haut perché, une ville en décombres, des animaux particuliers, une fillette "trouée", des jumeaux aveugles, un clown, un enfant presqu'invisible, des abeilles, des pigeons, des contes, une carte, et des rêves bien étranges ...

A lire sans modération !

PS : cette lecture compte pour le challenge ultime young adulte, le summer cocktail challenge, le challenge des couverture et pour le bingo littéraire de l'année.

mardi 22 août 2017

135. Le jardin des secrets

Ma cent-trente-cinquième lecture est un roman australien de Kate Morton : 


Voici le synopsis : "Un labyrinthe qui cache un secret, une conteuse victorienne dont l'oeuvre a disparu, trois générations de femmes unies par une même histoire... En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d'Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n'apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine... Dans Le jardin des secrets, Kate Morton montre qu'elle sait comme personne entremêler les fils du passé et du présent pour tisser un extraordinaire roman qui célèbre avec finesse et poésie le pouvoir de l'imaginaire."

Attention, voici une pépite littéraire !
J'ai choisi ce roman dans le cadre du challenge des Jo des nationalités, et je dois avouer que c'est une très très belle découverte. 
J'ai dévoré ce roman, j'ai été subjuguée par la narration qui alterne différentes strates temporelles (entre 1900 et 2005) et différents points de vue. On peut ainsi découvrir l'histoire comme un puzzle à travers différents personnages et différentes époques. On découvre peu à peu les secrets qui entourent le personnage de Nell, la grand-mère de l'héroïne. 
Et plus j'avançais dans ma lecture plus j'avais hâte de lire les pages suivantes mais aussi peur de voir le roman se terminer. 
Dans ce roman vous trouverez l'Angleterre et l'Australie, un bateau, un anniversaire, une cachette, un accident, un journal, une valise d'enfant, un peintre, un marin, une famille noble, un  vieux pêcheur, une fillette malade, une version anglaise des Thénardier, des antiquités, un jardin, un labyrinthe végétal et un château.... et bien sur plein, plein de secrets de famille ! 

A lire dans la fraîcheur d'un jardin. 

PS : cette lecture compte donc pour le challenge des couvertures, le Jo des nationalité, le bingo littéraire de l'été.

lundi 21 août 2017

134. le royaume de Kensuké

Ma cent-trentre-quatrième lecture est une relecture d'un roman de Michael Morpurgo : 

Voici le synopsis : "Alors qu'il fait le tour du monde à la voile avec ses parents, Michael tombe à la mer. Lorsqu'il reprend connaissance, il se retrouve avec sa chienne sur une île perdue au milieu du Pacifique ! Comment survivre sans nourriture et sans abri ? Mais l'île n'est pas déserte et un mystérieux inconnu semble veiller sur Michael. C'est le début d'une aventure que n'oubliera jamais le jeune garçon..."

J'ai pris grand plaisir à cette relecture studieuse, car il s'agissait de préparer mes cours avant la rentrée. 
J'ai apprécié pleinement cette aventure, en remarquant des éléments auxquels je n'avais pas prêtés attention à la première lecture. 
Dans ce roman d'aventures vous trouverez un chien, des singes, des méduses, des baleines, des poissons volants, un bateau à voile, un lac, un tour du monde, une île pas si déserte, un oncle australien, de jeunes cousines, des chasseurs, un vieux japonais, des soldats américains, des parents au chômage, de la peinture, du football, de la pêche et une grande amitié.
Attention, c'est un petit bijou de la littérature jeunesse, une merveilleuse robinsonnade. 

A lire sur une plage, ou à l'orée d'une forêt.


mercredi 16 août 2017

133. Une amazone, Marie

Ma cent-trente-troisième lecture est un recueil de nouvelles d'Alexandre Dumas : 
Voici le synopsis : "Au cours d'un bal masqué à l'Opéra, Édouard tombe sous le charme d'une mystérieuse inconnue. Prêt à tout pour conquérir cette jeune femme qui manie l'épée comme un homme et exerce un empire impitoyable sur ses soupirants, il apprendra à ses dépens que l'amour recèle bien des dangers. Dans Marie, une jeune fille abandonnée par son amant est prête à renoncer à la vie, tandis que son père provoque le scélérat en duel... À travers ces deux nouvelles au croisement du romantisme et du réalisme, Dumas peint des personnages féminins hauts en couleur, dans un univers de faux-semblants où la passion côtoie le crime."

J'ai lu avec plaisir ces deux nouvelles écrites par la plume incomparable de Dumas. De belles découvertes ! Dans ce petit recueils vous trouverez donc des soirées à l'opéra, un déguisement, de belles inconnues, de l'amour, des trahisons, la mort, le désir, le jeu, l'honneur...

A lire sans modération !


mardi 15 août 2017

132. Aux champs ...

Ma cent-trente-deuxième lecture est un recueil de nouvelles de Maupassant : 
Il s'agit de nouvelles de Maupassant plus ou moins connues. Pour certaines je les avais déjà lues, mais pour d'autres cela a été une découverte. 
Un recueil agréable à lire ... mais comme pourrait-il en être autrement avec Maupassant ! Chaque histoire est ciselée avec soin, la narration est impeccable, le style captivant et ce que j'ai apprécié ce que pour une fois le recueil ne met pas en valeur que les histoires se terminant mal... alors attendez-vous à quelques fins heureuses.

A lire en dégustant chaque nouvelle !


lundi 14 août 2017

131. La fête au bouc

Ma cent-trente-et-unième lecture est un roman de Mario Vargas Llosa :
Voici le synopsis : "Que vient chercher à Saint-Domingue cette jeune avocate new-yorkaise après tant d'années d'absence ? Les questions qu'Urania Cabral doit poser à son père mourant nous projettent dans le labyrinthe de la dictature de Rafael Leonidas Trujillo, au moment charnière de l'attentat qui lui coûta la vie en 1961. L'héroïsme de quatre jeunes conjurés prend tout son sens à mesure que nous découvrons les coulisses du pouvoir: la vie quotidienne d'un homme dont l'ambition profonde est de faire de son pays le miroir de sa folie."

(Ames sensibles , s'abstenir !)
J'ai décidé de lire ce livre dans le cadre d'un challenge : le JO des nationalités. J'ai donc choisi un auteur péruvien, le Pérou étant un pays que je n'avais pas encore lu, et j'ai choisi un de ces livres à la médiathèque. C'est un pavé de plus de 600 pages... j'ai donc mis un peu de temps à le lire car je n'ai plus l'habitude de lire de si gros volumes. Mais je ne regrette pas, c'était une belle découverte... enfin l'histoire est très bien racontée mais narre des faits exécrables car dans ce tome vous trouverez une dictature, des assassins, des tortionnaires, des séances de torture, du cannibalisme, des assassinats, des arrestations arbitraires, des viols, des magouilles, bref toute la bassesse humaine dans ce qu'elle a de plus vil ! Bien sur, il y a aussi de l'héroïsme, de l'altruisme, de l'amour, de la piété mais tout cela est foulé au pied par les êtres les plus abjects.  
Cela dit, l'histoire est très prenante, avec des récit centrés sur plusieurs personnages et surtout avec de nombreux niveaux temporels - ce qui est un peu déconcertant au début 
_ Urania qui revient dans son pays après plus de trente ans d'absence et qui se souvient de son enfance mais aussi de certains épisodes de sa vie d'adulte
_ le sénateur Cabral, père d'Urania qui vient de tomber en disgrâce et qui ne comprend pas ce que le dictateur lui reproche
_ le dictateur Trujillo faisant face à une crise politique, qui se souvient de son passé et et qui est obsédé par sa rencontre avec Urania adolescente quelques jours plus tôt
_ les assassins du dictateur qui patientent dans la nuit et qui se rappellent chacun les raisons qui les ont conduits à participer à ce complot
_ le président "fantoche" qui veut garder les rênes du pouvoirs et qui doit gérer la famille Trujillo cherchant à venger la mort du dictateur.


A lire tranquillement en prenant son temps

PS : cette lecture compte pour le challenge des couvertures, le Jo des nationalités, le tour du monde en 8 ans et le bingo littéraire de l'été. 

samedi 12 août 2017

130. Le papyrus de César

Ma cent-trentième lecture est un épisode d'Astérix :
Voici le synopsis : "Deux ans après le succès d’Astérix chez les Pictes, les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo sont de retour dans un nouvel album écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad. Tous les ingrédients de la potion magique Astérix sont au rendez-vous : l’Histoire de Rome et des Gaulois est revue et corrigée à coups de gags et de jeux de mots en pagaille ! Par Toutatis ! En octobre 2015, toute la Gaule sera occupée… A lire LE PAPYRUS DE CESAR !"

Si j'ai lu avec un certains plaisir cette aventure de nos gaulois préférés, ce n'est pas pas mon épisode préféré. Dans cet album vous trouverez néanmoins, des gaulois, des romains, des druides, des sangliers, un écureuil, des scribes, une lecture de l'horoscope, un papyrus, de la phytophobie et de la potion magique !

A lire par une journée pluvieuse.


vendredi 11 août 2017

129. D'un monde à l'autre

Ma cent-vingt-neuvième lecture est le premier tome de la saga "La quête d'Ewilan" de Pierre Bottero. 
Voici la quatrième de couverture : "Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eut pas le temps de crier... Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d'arbres immenses. Te voici donc, Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable..."

Cela fait longtemps que j'ai envie de lire cette saga, alors j'ai décidé de me faire plaisir cette été et de me lancer dans sa lecture. Je dois dire que je ne regrette pas car j'ai dévoré ce premier tome et j'ai hâte de lire la suite. J'ai pris un grand plaisir à retrouver l'écriture de Bottero. Malgré quelques longueurs au milieu de l'histoire, le reste est palpitant, trés bien imaginé et assez original. Bref, je suis conquise. 
Dans cet épisode vous trouverez donc des monstres, d'étranges araignées géantes, des petits oiseaux et deux gros chiens, un cours de français, une visite au tribunal, une baignade dans un fleuve, une attaque de brigands, un assassin et une amitié indéfectible. 

A lire à l'ombre d'un arbre dans un jardin. 

PS : cette lecture compte pour le challenge des couverture et le challenge ultime young adult. 

jeudi 10 août 2017

128. Coeur Poivré

Ma cent-vingt-huitième lecture est un tome hors-série de la saga "Les filles au chocolat" de Cathy Cassidy : 
Voici le synopsis : "Deux histoires des garçons chocolat, celle de Jamie qui tombe amoureux d'Ellie, délaissant Skye malgré lui. Et celle de Stevie qui n'a pas revu Coco depuis des mois et qui a le trac de la revoir pour le jour de l'an."

Il s'agit de deux nouvelles mettant en scène chacune un petit-ami d'une des filles au chocolat. Deux histoires courtes et faciles à lire qui m'ont replonger dans l'univers girly et gourmand de cette saga !
Dans ce tome vous trouverez une rupture, un retour, de la télé-réalité, un renard, du chocolat, une fête, de la neige, des cours de théâtre et un rêve étrange !

A lire avec un bon chocolat chaud. 

PS : cette lecture compte pour le challenge des couvertures. 

mercredi 2 août 2017

127. Le vampire de Castille

Ma cent-vingt-septième lecture est le tome 5 des folles aventures d'Eulalie de Potimaron d'Anne-Sophie Silvestre et Amélie Dufour : 
Voici le synopsis : "Automne 1679. Marie-Louise d'Orléans roule vers Madrid pour rejoindre le roi Charles II d'Espagne, son fiancé. Elle renonce ainsi à son amour pour Louis, tout comme Eulalie, qui l'accompagne et se voit contrainte elle aussi de se séparer de Philippe."

J'ai dévoré ce cinquième épisode, tout aussi captivant que les précédents. Dans ce tome vous trouverez un faucon royal, un lapin royal, un cheval de guerre, un prêtre jésuite, un jeune médecin, une naine polonaise, une gitane aux bons conseils, un prince amoureux, un roi amoureux, un duc amoureux, des lettres, un mariage, un duel, et ... un vampire !

A lire en caressant son animal de compagnie.

PS : cette lecture compte pour le challenge des couvertures

mardi 1 août 2017

126. L'amazone de Mademoiselle

Ma cent-vingt-sixième lecture est le tome 4 des Folles aventures d'Eulalie de Potimaron d'Anne-Sophie Silvestre et Amélie Dufour : 
Voici la quatrième de couverture : 
"«- Mademoiselle de Potimaron, apprenez que votre déguisement ne trompe que les sots. Mais vous avez de la chance : on ne trouve que cela dans cette Cour. 
Il tenait son épée en appui sur ma poitrine. 
- Je crois que la situation vous oblige à rester tranquille et m'écouter. L'écouter ? Que voulait-il vraiment ?...»

Eulalie a le cœur chamboulé par Philippe dont elle se rapproche de jour en jour. Mais un terrible ennemi l'oblige à se montrer prudente.  Pour Marie-Louise et le Dauphin, la situation politique en Europe se révèle bien difficile : sont-ils aussi libres qu'ils le pensent ?"

J'ai dévoré cet épisode avec autant de plaisir que les précédents. J'ai retrouvé avec un grand plaisir les personnages des tomes précédents. Quelques nouveaux personnages viennent s'ajouter très naturellement. L'histoire est centrée sur les deux histoires d'amour : Louis le Dauphin et Marie-Louise la princesse de France qui espèrent bien pouvoir se marier, et Eulalie qui découvre qu'elle est amoureuse de Philippe, prince de France et frère de Marie-Louise. Mais à la cour rien n'est simple et les membres de la famille royale ne sont pas libres de décider de leur vie. D'autant plus qu'un danger menace l'imprudente Eulalie. 
Dans cet épisode vous trouverez donc : un lapin, une jument, un femme premier écuyer, une demande en mariage, un mariage par procuration, des plans d'évasion, des rendez-vous secret, un combat peu conventionnel, une dénonciation, des parties de chasse, un traité de paix et un échange de portrait...

A lire adossée à un arbre ou un rocher par une belle journée d'été.

PS : cette lecture compte pour le challenge des couvertures, le challenge ultilme young adult, et le bingo littéraire de l'été.